Les cabinets d’expertise comptable sont sur le pont lorsqu’il s’agit de détecter la présence de criminels dans le système financier. Puisqu’il n’est pas question de nous reposer sur nos lauriers cette année, faisons le point sur les réglementations en 2024. 

Les défis de la lutte contre la criminalité financière

Soigner la criminalité financière, cette plaie pour la cohésion sociale et la stabilité financière dans le monde, fait partie des missions des experts comptables. ✨

Dans ce jeu du chat et de la souris, il faut constamment évoluer, rester en mouvement pour ne pas se laisser dépasser. Considérons cela comme une opportunité d'innovation et de collaboration ! Chaque ajustement que vous apportez à vos méthodes de lutte contre la criminalité financière est une victoire pour la sécurité du système financier mondial.

Eradiquer le financement du terrorisme

Les récents conflits à Gaza et les troubles en Afrique mettent en évidence les limites des listes de surveillance pour stopper le financement du terrorisme et les soulèvements.

Le Groupe d'action financière (GAFI) et les Nations unies pointent notamment du doigt l’utilisation des crypto-monnaies et du crowdfunding pour lever des fonds à visée terroriste. D’où l’importance pour les cabinets comptables de renforcer les contrôles LCB-FT. 💪

Chez Kanta, nous intégrons la veille réglementaire en temps réel. Si le niveau de risque d’un pays bouge, Kanta vous informe immédiatement pour que vous puissiez mettre à jour vos dossiers, l’esprit léger !

L'IA au service de l'application des sanctions

Les sanctions sont la meilleure réponse aux acteurs financiers malveillants. Pour ce faire, les gouvernements doivent s'appuyer sur des signaux de risque interconnectés.

Car mettre fin à la criminalité financière n’est pas seulement une question de filtrage, c’est aussi un problème de réseau. L'utilisation de l'intelligence artificielle (IA), qui analyse diverses données liées aux risques (identité, transactions, associations commerciales), offre une solution pertinente pour gérer les flux d’informations.

Il s’agira donc pour nous, en 2024, de mettre l’accent sur les compétences nécessaires pour garantir l’efficacité des modèles : prétraitement des données, stratégie de prise de décision automatisée, etc. 🚀

Mesures internationales LCB-FT en 2024

Perspectives pour la criminalité financière en 2024

Naviguer à travers les réglementations anti-criminalité financière implique la mise en place de dispositifs de conformité toujours plus sophistiqués, mobilisant temps et ressources humaines. Pour les cabinets d'expertise comptable, chaque jour apporte son lot de défis, avec une clientèle de plus en plus variée, des systèmes en constante évolution et une pression réglementaire grandissante. Alors, obtenir des résultats durables et efficaces dans la lutte contre la criminalité financière est un gros défi.

Des solutions ont été développées par Kanta pour répondre aux enjeux auxquels sont confrontés les cabinets : les dernières réglementations, les contraintes de coûts et une exigence d’efficacité dans la LAB… Avec Kanta, à vous l’analyse de données, l’automatisation des processus opérationnels et le recours à l’intelligence artificielle !

La transparence des entreprises aux États-Unis

Depuis le 1er janvier 2024, la Loi sur la transparence des entreprises (CTA) est en vigueur aux États-Unis. Elle impose aux entreprises, qu'elles soient locales ou étrangères, de déclarer leurs bénéficiaires effectifs afin de rendre les choses limpides. Ceux qui ne s’y conforment pas risquent des sanctions financières, et même un petit tour par la case prison !

Les nouvelles mesures en Europe

Les changements majeurs dans la lutte anti-blanchiment de l'Union européenne ont commencé dès début 2024. Un ensemble de mesures clés, avec la création d'une autorité de lutte contre le blanchiment d'argent et une nouvelle directive anti-blanchiment plus claire pour renforcer les efforts de lutte contre la criminalité financière. 💪 On harmonise les pratiques à travers l'UE, avec une approche plus cohérente et efficace.

Un plan contre la criminalité économique au Royaume-Uni

En 2023, le Royaume-Uni a lancé un deuxième plan de lutte contre la criminalité économique : l'Economic Crime Plan 2 (ECP2). Axé sur la réduction du blanchiment d'argent, la récupération d'actifs et la lutte contre la fraude, il prévoit des investissements massifs dans les ressources et les technologies dans les années à venir. De quoi assurer un environnement financier plus sûr et résilient !

Les réformes de la Tranche 2 en Australie

L'Australie s'apprête, elle aussi, à introduire des réformes pour éviter d'être inscrite sur la liste grise du GAFI. L’idée est de simplifier les règles anti-blanchiment, d’encourager l'utilisation des technologies pour la vérification des clients et de renforcer les sanctions contre le blanchiment d'argent.

Le G7 et l’IA

Le G7 a pris des mesures en matière d'intelligence artificielle. Des principes directeurs internationaux qui mettent l'accent sur un développement responsable de l’IA et centré sur l'humain.

On vise la coopération internationale, comme avec la Déclaration de Bletchley ! La régulation éthique et le partenariat public-privé sont hyper importants dans ce domaine. Kanta reste sur le qui vive, car ces mesures vont clairement transformer le paysage financier mondial.

Nos derniers articles

N°1 de la lutte anti‑blanchiment
pour les experts‑comptables.

Fini les migraines. Vos obligations LAB deviennent un jeu d'enfant.
Réserver une démo