Forum mondial majeur en matière de lutte contre la corruption et de promotion de la transparence et l’intégrité du secteur public et privé, l’IACC a été créée pour rassembler des experts mais également des représentants de gouvernements, des entreprises ou en encore des ONG afin de discuter des stratégies et initiatives à envisager pour lutter contre ce fléau qu’est la corruption.

Qui est à l'initiative de cet événement de lutte contre la corruption ?

Organisée par Transparency International (organisation non gouvernementale luttant contre la corruption), l’IACC se déroulait cette année à Vilnius en Lituanie du 18 au 21 juin. Cette dernière édition s’est tenue sous le thème “Confronter les menaces mondiales : Défendre l’intégrité”. Militants, journalistes et acteurs économiques, c’est plus de 140 pays qui se sont réunis cette année. 

Quels sont les thèmes présents lors de cette édition ?

Plusieurs thèmes ont été abordés durant cette édition et notamment : 

➕Les risques de la criminalité organisée : Exploration des menaces posées par les groupes criminels organisés et des stratégies pour les contrer.

➕La crise climatique : Analyse des liens entre corruption et dégradation environnementale, ainsi que des solutions pour promouvoir une gestion transparente des ressources naturelles.

➕L'intégrité des affaires : Discussion sur les moyens pour les leaders de promouvoir l'intégrité dans les affaires et de protéger ceux qui combattent la corruption.

➕La finance illicite et la capture de l'État : Examen des mécanismes de finance illicite et des stratégies pour prévenir la capture de l'État par des intérêts privés.

➕L'utilisation de l'intelligence artificielle pour l'intégrité : Exploration des nouvelles technologies, notamment l'IA, pour renforcer la transparence et l'intégrité dans divers secteurs.

➕Les défenseurs de la lutte anti-corruption : Stratégies pour protéger et soutenir les activistes anti-corruption à travers le monde​.

Des sessions plénières ont également été organisées au cours de la Conférence ainsi que plusieurs ateliers d’études de solutions innovantes en la matière, des nouvelles technologies et de leur rôle dans l’avenir de la lutte contre la corruption. 

Plusieurs personnalités notables étaient présentes lors de la conférence et notamment, la Première ministre de Lituanie, Ingrida Šimonytė mais également le coordinateur de la lutte contre la corruption mondiale au Département d'État des États-Unis, Richard Nephew. 

La conférence a encouragé les gouvernements, les organisations internationales et les entreprises à œuvrer ensemble, à unir leurs efforts pour sauvegarder les principes démocratiques et lutter efficacement contre la corruption. 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre directement sur le site de la Conférence ou bien sur celui de Transparency International.

N°1 de la lutte anti‑blanchiment
pour les experts‑comptables.

Fini les migraines. Vos obligations LAB deviennent un jeu d'enfant.
Planifier une démo